Thérapies individuelles

De la douleur à la douceur

En thérapie individuelle, dans la « plainte » d’un « patient » je suis à l’écoute de deux souffrances. Celle, actuelle, dans «  l’ici et maintenant », provoquée par un élément de vie déstabilisant: deuil, divorce, syndrome du nid vide, crise du milieu de vie, période de chômage, harcèlement au travail, à l’école, et celle, plus enfouie, plus ancienne, qui peut surgir ou ressurgir aujourd’hui : blessures, traumatismes… L’une nourrissant l’autre.

Au pied de votre arbre

1therapies complementaireJe peux focaliser un temps sur votre passé pour que vous appréhendiez mieux votre présent et agissiez sur votre avenir. Du pourquoi au comment, il n’y a qu’un pas. Je pars souvent de votre arbre généalogique, de votre roman familial, en utilisant des outils issus de l’analyse transgénérationnelle. Mais la réciproque est vraie : parfois, je vous aide à changer vos comportements (comment), en amont, en parallèle (ou à la place s’il s’agit d’une thérapie brève) d’une analyse de votre histoire (pourquoi).

Intégrative, je propose alors des actings issus de la Gestalt, l’hypnose, les thérapies comportementales…

La somato-analyse : une analyse active

La psychanalyse intégrative et la somato-analyse : des analyses actives
Vous voulez aller plus loin dans la découverte de vos ressources inconscientes ?

Je propose de la psychanalyse intégrative (qui « intègre » certaines notions des grands courants freudien, lacanien, ferenczien, reichien). Non, je ne suis pas assise en silence, derrière le divan. J’interviens et vous propose même des exercices émotionnels et corporels (régression, hypnose…)

Une variante : la psycho-somatanalyse qui est une approche thérapeutique caractérisée par l’intégration du corps (soma) du thérapeute dans le processus.
Le somatanalyste peut se trouver géographiquement à côté de l’analysant, poser sa main sur son abdomen (communication tactile) et le regarder dans les yeux (communication visuelle).

petales de fleurs
Comme dans une psychanalyse classique, cette thérapie intègre le transfert et le contre-transfert.
C’est grâce à ce lien affectif que va se dire votre histoire. Une manière de prendre son temps, de travailler ses rêves, ses lapsus, ses actes manqués, sans l’obligation immédiate de résultats quantifiables et vérifiables.

Pour aller plus loin :

Faire une thérapie pour :

  • Comprendre les causes d’un malaise diffus, d’une mélancolie permanente, d’une dépression chronique,  de souffrances, d’émotions (angoisse, anxiété, phobies, timidité, mal-être, stress …), de traumatismes  (incestes, secrets de famille, suicide d’un proche …) et apprendre à s’en libérer.
  • Trouver la bonne attitude face au harcèlement et aux violences dans la famille, à l’école, au travail, prendre sa juste place (perversion, abus de pouvoir, sentiment d’injustice, manipulation, dévalorisation, conflits, difficultés d’apprentissage…)
  • Surmonter un cap difficile, rompre l’isolement  (deuil, rupture, syndrome du nid vide, retraite, crise du milieu de vie, chômage, accident, maladie)
Share